Les symptômes d'une crise d'angoisse

Publié par Anti Stress le

Les symptômes d'une crise d'angoisse

Stress, panique, anxiété, tous ces phénomènes émotionnels peuvent conduire à une crise d'angoisse plus ou moins forte. Non traitée ni calmée, l'angoisse peut faire vivre à son hôte des passages traumatisants qui l'éloigneront davantage de la guérison. Découvrons au sein de cet article les principaux symptômes de la crise d'angoisse pour mieux la prévenir et la guérir.

Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ?

La crise d'angoisse (ou crise de panique ou encore attaque de panique) se caractérise par une peur intense et irraisonnée et par une réaction de stress pouvant mener à une crise d'hyperventilation. Cette crise d’angoisse peut survenir à tout moment brutalement au cours de la nuit par exemple ou être déclenchés par différents facteurs, comme la foule ou un endroit fermé. Ces crises cachent un traumatisme profond de l’enfance ou plus récent tel un décès. Les principaux symptômes varient d'une personne à l'autre et d'une attaque de panique à l'autre. 

Comment définir la crise d’angoisse ?

La crise d’angoisse se détecte par des épisodes répétés de peur profonde et irraisonnée à laquelle s’ajoutent des symptômes physiques multiples. La crise d’angoisse peut durer de quelques minutes à une heure, avec l’impression désagréable de perdre le contrôle sur tout, une sensation de peur, une sensation de danger imminent et une anxiété généralisée. Selon la personnalité de chacun, les symptômes vont être variables en intensité, durée et divers symptômes peuvent se cumuler. On peut regrouper les symptômes en trois groupes : physiques, comportementales et cognitives. 

Les symptômes de la crise d’angoisse se manifestent sous plusieurs plans

Les symptômes de la crise d’angoisse au niveau physique

  • Des sensations de vertiges, d’étourdissements, impression d’être sur le point de s’évanouir
  • Des pâleurs
  • Des nausées,
  • Des troubles digestifs (ex. : diarrhée) 
  • Des vomissements
  • Un besoin urgent d’uriner 
  • Des douleurs ou une gêne thoracique ou abdominale 
  • Des sensations de souffle coupé, d’essoufflement ou de manque d’air
  • Des sensations d’étranglement  ou d’impressions d’étouffement, de suffocation 
  • Des palpitations cardiaques ou une tachycardie 
  • Des frissons ou des bouffées de chaleur, voire des sueurs abondantes 
  • Des tremblements ou des secousses musculaires
  • Des engourdissements, des picotements ou fourmillements
  • Maux de tête

Les symptômes de la crise d’angoisse liées au comportement

  • Une panique irraisonnée et incontrôlable
  • L'hystérie avec cris, gestes, casses 
  • État fébrile avec des gestes désordonnés
  • Prostration (Se refermer totalement et sans réaction)
  • Affolement et fuite sans but précis
  • Marcher sans but et perdre la notion de l’espace 
  • Ne plus sentir son corps et surtout y perdre le contrôle

Les symptômes de la crise d’angoisse au niveau cognitif

  • Peur de "devenir fou"
  • Peur de mourir 
  • Peur de perdre le contrôle de soi–même 
  • Un sentiment d’une dépersonnalisation ("Je ne sais plus qui je suis, mon corps se transforme…"), de se trouver dans un monde irréel (l’environnement se modifie dans ses formes ou ses couleurs, par exemple)  
  • Des sensations de dérobement des jambes (impression qu’elles vont "lâcher" et que l’on va tomber).
  • Anxiété de séparation et  être pris de panique à l’idée de quitter les siens le matin (l’angoisse de la séparation)
  • Angoisse du lendemain avec la crainte de troubles
  • Sentiment d’angoisse avec un niveau de stress élevé
  • Sentiment d’une peur irraisonnée avec une sensation d’oppression
  • Anxiété chronique avec une angoisse permanente
  • Peur de la foule qui peut développer un trouble panique avec agoraphobie 

L’évolution et l’aggravation des symptômes de la crise d’angoisse 

Les crises d’angoisse à répétition peuvent avoir des conséquences à long terme si elles sont négligées. 

L’anxiété anticipatoire

La crise d’angoisse est impressionnante et certaines personnes développent une anxiété anticipatoire : la peur d’avoir une nouvelle crise d’angoisse ou une attaque de panique à tout moment. Une pensée qui devient une obsession et c’est une boucle telle un cercle vicieux qui génère un état d’anxiété pathogène. Cet état sera source de fatigue physique et mentale avec des conséquences inévitables sur la perte de sommeil, l’appétit…, bref une qualité de vie diminuée. L’anxiété anticipatoire est souvent à l’origine des crises.

Le trouble panique

Le trouble panique est une maladie chronique qui peut durer des années avec aussi bien des périodes de rémission que d’aggravation. Dans ce cas, une prise en charge psychologique est nécessaire.

L’agoraphobie.

Cette peur panique est lié aux endroits publics, où il y a foule mais aussi aux lieux clos ou de grandes étendues désertiques, où la personne panique à l’idée d’être confronté dans ces lieux dans une situation incontrôlable.

La peur d'une récidive de crise.

La crainte d’une nouvelle crise déclenche un sentiment de peur et d’insécurité

La dépression avec un risque suicidaire.

Ces cas sont réels, c’est toute l’importance de réagir rapidement de l'apparition l’angoisse afin de pouvoir la combattre rapidement.

Des doses médicamenteuses abusives

Des facteurs aggravants avec l’usage abusif de médicaments sont déclencheurs de la crise de panique. Tel, entre autres, le traitement pour lutter contre l’anxiété  (benzodiazépine) provoque une dépendance et parfois une aggravation de l’état d’anxiété. Il en est de même avec l’alcool qui plonge la personne dans une angoisse, le poussant à augmenter sa consommation d’alcool : un cercle vicieux.

Les causes de la crise d’angoisse 

Il faut différencier un cas isolé si la crise d’angoisse apparait qu’une fois : crise d’angoisse aiguë ou d’attaque de panique, du trouble panique si elle devient répétitive. La crise d’angoisse est souvent révélatrice de troubles et désordres psychologiques quelquefois importants. Apprendre à connaître ce qui se cache derrière les accès de panique est essentiel pour avoir dans un premier temps un bon diagnostic, et dans un deuxième temps, un traitement efficace pour lutter contre l’anxiété. En effet, souffrir d’anxiété peut avoir plusieurs causes :

Les causes psychologiques 

  • Victime d’un choc traumatique de violences ou de maltraitances
  • Une phobie peut être à l’origine et déclencheur de la crise d’angoisse et peut devenir un trouble obsessionnel s’il n’est pas traité
  • La dépression provoque aussi des crises d’angoisse, une peur panique de ne pas arriver à faire son travail, entres autres. 
  • L’addiction a lui aussi, des effets néfastes sur le système nerveux en altérant le jugement et la vision des choses ou des évènements
  • Les personnes souffrant de troubles anxieux développent une anxiété anticipatoire, une peur des maladies et c’est un facteur déclenchant des crises d’angoisses

Les causes d’ordre physique, telle la maladie

Certaines maladies déclenchent des crises d’angoisse comme angine de poitrine, les dérèglements thyroïdiens, l’annonce de certaines maladies telles que le cancer.

La prise de médicaments, les produits excitants tels que l’alcool et de drogue peuvent être aussi à l’origine de crises d’angoisse

Reconnaitre les symptômes de la crise d’angoisse : les accepter pour en guérir 

La première crise d’angoisse est impressionnante, vous perdez pied car vous ne comprenez pas ce qui vous arrive. La peur d’une autre crise s’insinue en vous, le stress s’installe et aux moindres maux de tête, de ventre, vous imaginez le pire et souvent vous déclenchez vous-même la crise d’angoisse. Vivre en anticipant la prochaine crise d’angoisse, c’est vivre dans un état d’anxiété quasi permanente, c’est ce qu’on appelle le trouble panique. 

C’est un véritable cercle vicieux avec une accumulation de stress et d’angoisse, qui crée un état d’anxiété pathologique. Prendre conscience de ses troubles permet de rassurer et soi-même et son entourage. Comprendre les symptômes permet de comprendre ce qui se passe dans le corps et la tête, pour éviter la panique et annonce ainsi le début d’une thérapie efficace. Connaitre les symptômes lors d’une crise et savoir reconnaitre les signes avant-coureurs d’une crise d’angoisse permet réellement une meilleure approche de l’angoisse pour apprendre à la gérer et à s’en débarrasser. 

Faire face à l’angoisse pour calmer l’angoisse et vaincre l’angoisse par des thérapies, c’est aussi un moyen de lutter contre la crise de panique. Il existe de nombreux moyens de traitement contre l’anxiété et l’angoisse tels que la respiration entre autres, mais qui ne seront pas développés ici puisque ce sujet a déjà fait l’objet d’un blog intitulé “ Comment calmer une crise d’angoisse ? ” où quelques solutions sont apportées.

← Article précédent Article suivant →